A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q     S   T   U   V   W   X   Y   Z


A.


•  Acre - Ancienne mesure agraire qui valait environ 52 ares (5200 m²).
•  Acte - Écrit constatant un fait (acte d'état civil) ou enregistrement une déclaration.
•  Acte de notoriété - Acte établi par un maire, un officier public pour attester un fait notoire, c’est-à-dire connu de tousou du
moins de plusieurs personnes.
•  Acte respectueux - Acte autrefois exigé des enfants majeurs de plus de21 ans mais de moins de 25 ans, en vue de la
célébration de leur mariage, les futurs époux devant acquérir à défaut de consentement le conseil de leurs pères et mère
ou autres ascendants. A défaut d’une réponse favorable, la cérémonie était toutefois célébrée mais sans leur assentiment.
•  Adultérin - Né d'une union extra - conjugale.
•  Affermage - Action de louer à ferme (c’est-à-dire moyennant un prix fixe) un terrain, une maison, une exploitation.
•  Afforester - Accorder à une personne le droit de prendre du boisdans une forêt.
•  Affouage - Droit accordé aux habitants d’une commune de couperune certaine quantité de bois de chauffage dans laforêt
communale.
- Droit d’un seigneur de percevoir du bois de chauffage ou du bois pour le four banal provenant d’une forêt appartenant à
ses sujets.
•  Affouagement - Dénombrement des feux (c’est-à-dire familles) d’un certain territoire dans le but de répartir l’impôt.
- Etat rédigé à la suite de ce dénombrement.
- Répartition des impôts elle-même.
•  Affranchi (e) - Personne à qui l’on a donné la liberté.
•  Agnat, Agnatique - Ascendant ou descendant par les hommes. Une généalogie est agnatique lorsqu'elle ne prend en
compte que les hommes. Voir aussi Cognat.
•  Aïeul(e) - Désigne le grand - père ou la grand - mère.
•  Aïeux - Au pluriel, désigne l'ensemble des ancêtres.
•  Aigage - Eau, étendue d’eau.
- Redevance due pour utiliser l’eau d’une rivière.
•  Aiguadier - Personne qui surveille un canal et répartit les eaux entre les propriétaires riverains.
•  Aîné - Celui qui est né le premier. Voir aussi Benjamin ouPuîné.
•  Aînesse (Droit d’) - Droit accordé à l’enfant aîné d’une famille de recevoir lors d’une succession une part plus importante que ses frères et sœurs.
•  Ains - Conjonction = mais.
•  Albergement - Droit d’un seigneur d’aller loger chez son vassal.
- Bail emphytéotique.
- Albergeage synonyme.
•  Aleu ou Alleu - Terre recueillie par héritage selon la loi salique.
- Terre noble ou roturière, libre, indépendante quiau Moyen Age, était possédée en pleine propriété par une personne et
de ce fait ne relevait d’aucun seigneur, ne donnaitlieu à aucune redevance. On dit aussi franc-alleu.
•  Alleutier - Personne propriétaire d’un alleu.
•  Allodial - Tenu en franc-alleu.
•  Amodier - Louer à ferme une terre, un domaine, contre une redevance en nature ou en argent.
•  Ancien Régime - Société française et ses institutions de la période antérieure à la Révolution de 1789.
•  Anée - Ancienne mesure de capacité valant de 200 à 250 l voire plus, suivant les régions.
•  Annuel - Messe ou prière réalisée chaque dimanche au cours de l’année qui suit le décès d’une personne.
- Droit payé anciennement par les marchands de vin en gros ou en détail.
•  Anspessade - Soldat d’élite de l’armée française des 16e et 17e siècles. On disait aussi lance-pessadeou appointé.
•  Anthroponymie - Science qui étudie la formation et la significationdes noms propres de personnes.
•  Antichrèse - Contrat par lequel un créancier reçoit, à titre de garantie d’une dette, un immeuble appartenant à sondébiteur
et acquiert de ce fait, jusqu’à l’échéance, la faculté d’en percevoir les fruits et les revenus, à la charge de les imputer
annuellement sur les intérêts, s’il lui en est dû, et ensuite sur le capital et sa créance.
•  Apparenté - Allié par le mariage.
•  Armoiries - Toujours au pluriel, désigne l'ensemble de l'écu etde ses ornements.
•  Arpent - Ancienne mesure de surface égale à 100 perches (soit 20 à 50 ares suivant les régions).
•  Arrenter - Donner ou prendre à rente, autrement dit louer, affermer.
•  Arpentement - Matrice cadastrale en usage sous l’ancien régime.
•  Armorial - Recueil d'armoiries.
•  Article - Unité de classement d'archives (registres, pièces etc.).
•  Ascendant - Un ancêtre direct.
•  Asséieur ou Asseyeur - Personne chargée d’asseoir c’est-à-dire répartir lataille et divers autres impôts entre les habitants.
•  Aune - Ancienne mesure pour mesurer les étoffes et valant 1,188446 m soit 3 pieds 7 pouces 10 ligne 5/6e.
•  Auteur - Ancêtre commun à plusieurs branches. On utilise souvent ce terme pour la noblesse. 
•  Aveu -En droit seigneurial, l'aveu est une déclaration écrite que doit fournir le vassal à son suzerain lorsqu’il entre en
possession d’un fief (par achat ou héritage). L’aveu est accompagné d’un dénombrement ou minudécrivant en détail les biens composant le fief.
•  Avoué - Officier ministériel qui représente les parties lors d’un litige.


B.


•  Bail à domaine congéable - Contrat par lequel le propriétaire d’un fonds (le foncier) en concède la jouissance pour un temps déterminé (le domanier) et lui aliène, sous réservede congédiement, les édifices et superficies (toutce que l’homme a construit : bâtiments, canaux, étangs, réservoirs… et les arbres fruitiers). Moyennant une redevance annuelle (la rente convenancière).
- Le domanier a sur ses édifices et superficies desdroits de propriété (ou droits réparatoires) résolubles en cas de
congément. Il peut, sous réserve de cette résolution, les aliéner et les hypothéquer. Arrivé au terme du bail, le contrat est normalement renouvelable. Toutefois, le code a prévu que le foncier ainsi que le domanier pouvaient donner congé (ou congément) dans un certain nombre de cas. En cas de congément, les droits réparatoires doivent être remboursés au domanier après évaluation.
•  Bailli - Avant le 12e siècle : officier, fonctionnaire salarié et révocable, qui rendait la justice au nom d’un seigneur ou au nom du roi.
- Aux 17e 18e siècles, les fonctions de bailli rappellent celles du juge de paix. Mais au Moyen Age, il dispose de pouvoirs beaucoup plus étendus. En Bretagne on le désigne sous le terme de sénéchal.
•  Bailliage - Territoire sous l’autorité d’un bailli.
- Tribunal qui rendait la justice sous la présidence d’un bailli.
- Ressort du tribunal du bailli.
- Lieu où siège le bailli.
- Charge de bailli.
- En Bretagne = sénéchaussée.
•  Banal - Se dit d’un bien (four, moulin…) qui doit obligatoirement être utilisé à l’exclusion de tout autre, moyennant redevance à verser au seigneur, propriétaire de ce bien.
•  Bans ou bannies - Proclamations publiques.
•  Baptême - Sacrement qui marque l'entrée d'un enfant (ou d'un adulte) dans la vie chrétienne.
•  Baron - Titre de noblesse intermédiaire entre chevalier et vicomte.
•  Baronnie - Seigneurie et terre d’un baron.
•  Bedeau - Personne laïque chargée du service matériel et de l’ordre dans une église.
•  Bénéfice - Titre, dignité ecclésiastique qui confère un revenu.
- Terre concédée au moyen âge par le roi ou un seigneur à certains de leurs sujets pour services rendus.
•  Benjamin - Le plus jeune enfant de la famille. Le dernier né. Voir aussi Puîné ou Aîné.
•  Bien-fonds - Immeuble (au sens juridique du mot), c’est-à-dire un bâtiment, un terrain.
•  Bien national - Bien du clergé qui a été, sous la Révolution, vendu par la constituante (1789-1791) aux bourgeois et paysans aisés.
•  Bonne femme - Sage-femme.
•  Borderie - Petite métairie.
•  Blason - Ensemble des pièces qui constituent un écu héraldique.
•  B.M.S. - Cette abréviation désigne les registres paroissiauxdans lesquels les Baptêmes, Mariages et Sépulturesétaient
indiqués.
•  Branche - Partie d'un arbre généalogique. On parle ainsi par exemple de la branche paternelle, de la branche cadette...
•  Brève - Minute de notaire.


C.


•  Ca - Abréviation du latin circa qui signifie environ. Ainsi ca 1700 signifie vers 1700.
•  Cadastre - Registre public sur lequel on indiquait la surface et la valeur des biens fonciers en vue de la perception de l'impôt.
•  Cadet - Né en second. On parle aussi de la branche cadette d'une famille.
•  Cahier de Doléances - Cahier rédigé en 1789 par les habitants de chaque paroisse pour faire connaître au Roi les plaintes et les vœux de la population.
•  Cartulaire - Ensemble de documents, chartes, contrats, actes de foi et d'hommage, donations..., d'une famille ou d'une institution comme une abbaye.
•  Casuel - Ensemble des revenus aléatoires perçus en plus d’unsalaire fixe. Pour les membres du clergé, le casuel est assuré par les quêtes, les troncs, les célébrations diverses.
•  Cèle de grossesse - Action de cacher une grossesse. Dès 1556, obligation était faite aux filles célibataires de déclarer devant notaire leur grossesse et les curés devaient informer les paroissiens par des déclarations trimestrielles aux prônes des messes du dimanche.
•  Cens - Redevance annuelle due en espèces ou en nature (grains, poules…) au Roi ou à un seigneur par celui quitient une terre en fief.
•  Censier - Seigneur qui, au moyen - âge, percevait le cens.
•  Censitaire - Personne qui tenait un fief d’un seigneur et, de cefait, lui devait le cens.
- Terre soumise au cens.
•  Censive - Terre soumise au cens. On dit aussi terre censitaire.
•  Centième denier - Droit institué par un édit de décembre 1703 et frappant toutes les mutations de propriété dans un cadre seigneurial (fief et censive), puis, à la suite d’une déclaration du 19 juillet 1704 « tous les contrats de vente, échange, décret et autres actes translatifs de propriété de biens en franc - alleu, franc - bourgage ou franche- bourgeoisie, ou qui par les coutumes et usages des pays ne sont sujets à aucun droit de mutation ». Ce droit était proportionnel à la valeur des immeubles faisant l’objet des contrats et égal à un denier sur cent (d’où son nom) ou un demi - denier sur cent pour les successions en ligne directe.
•  Champart - Droit du seigneur de prélever sur la récolte de sesserfs un certain nombre de gerbes.
•  Chapitre - Communauté de chanoines qui dispose d’un bénéfice ou prébende.
- Assemblée tenue par ces chanoines pour régler leurs affaires.
- Lieu où se déroule cette assemblée.
•  Charte - Document qui concerne les biens et les titres d'unefamille ou d'une institution et prouvant ses droits. Le chartrier est l'ensemble des chartes de la famille ou de l'institution.
•  Chartrier - Recueil de chartes.
•  Châtellenie - Seigneurie et juridiction d’un seigneur châtelain.
•  Cherche de feux - Enquête effectuée à une date donnée dans le but de connaître l’identité des chefs de famille d’une région déterminée puis de répartir l’impôt entre les personnes ainsi dénombrées.
•  Chevalier - Titre de noblesse compris entre l’écuyer et le baron.
•  Chevêtre - En construction un chevêtre est une pièce de charpente dans laquelle on emboîte, on assemble, par entailles ou dans les clavages, les solives pour les empêcher detomber dans le vide. Cette pièce peut également être en fer
•  Codicille - Ecrit qui modifie, complète ou annule un testament.
•  Cognat - Cognatique - Ascendant ou descendant par les femmes. Une généalogie est cognatique lorsqu'elle ne prend en compte que les femmes. Voir aussi Agnat.
•  Collatéral - Parent descendant d'un ancêtre commun. Les collatéraux sont issus d'une autre branche. Un cousin est par exemple un collatéral.
•  Collecte - Circonscription de base établie pour l’assiette et la levée de la taille.
•  Commende - Dépôt, en droit canonique, de l’administration d’unbénéfice régulier (abbaye, prieuré) entre les mains d’un
ecclésiastique ou d’un laïc.
•  Commenderie - Commanderie Revenu, dignité, bénéfice attaché autrefois à un ordre militaire et attribué aux chevaliers qui ont rendu des services importants à l’Etat.
- Résidence de celui qui a reçu ce bénéfice.
•  Commun en biens - Membre d’une communauté familiale. On dit aussi parfois, suivant les régions, commun parsonnier, compain, frarescheux, parcier, personnier, vavasseur.
•  Comte - Titre nobiliaire intermédiaire entre celui de vicomte et celui de marquis.
•  Consanguin - Parent du côté paternel. Deux enfants issus d'un même père mais de mères différentes sont dits frères consanguins. Voir aussi Utérin.
•  Consanguinité - Parenté proche entre deux conjoints. Voir dispense de consanguinité.
•  Conseil curial - Conseil de fabrique élargi à d’autres paroissiens que les membres ordinaires.
•  Conseil de fabrique - Assemblée délibérante d’une fabrique (voir ce mot) chargée d’administrer les biens paroissiaux.
•  Conseil de famille - Assemblée de parents présidée par le juge d’instance (autrefois le juge de paix) chargée notamment d’autoriser le tuteur d’un mineur orphelin à faire certains actes qui dépassent ceux del’administration courante. Outre le juge, le conseil de famille se compose de 6 parents ou alliés du mineur, moitié du côté paternel et moitié du côté maternel.
Les frères et sœurs du mineur, s’ils sont majeurs en font également partie.
•  Conscription - Tous les ans, les jeunes gens ayant atteint l'âge d'effectuer leur service militaire national s'inscrivent sur les rôles militaires.
•  Consorts - Personnes qui sont engagées ensemble dans une affaire juridique.
•  Contrat de mariage - Convention passée devant notaire par laquelle deux personnes qui projettent de se marier déterminent le statut de leurs biens pendant la durée de leur mariage ainsi que leur sort à la dissolution de ce dernier.
•  Convenant - Bail à convenant, synonyme de bail à domaine congéable (voir ce mot)
•  Cote - Marque alphabétique et ou numérique servant à classer des liasses d'archives ou des ouvrages de bibliothèques.
•  Cousin germain - Cousin issu d'un frère ou d'une sœur du père ou de la mère. Voir le terme germain.
•  Cousin issu de germain - Cousin issu d'un cousin germain. On dit aussi « cousin à la mode de Bretagne ».
•  Cousin remué de germain - Cette expression signifie cousin issu de germain (voir ci - dessus).


D.


•  De Cujus - La personne dont on établit la généalogie. La locution latine complète est : "de cujus successione agitur", ce qui signifie "de la succession de qui il s'agit". Le de cujus porte le N° de Sosa 1.
•  Défends - Lieu où il était défendu par le seigneur de pénétrer.
•  Degré de parenté - Nombre permettant de mesurer la parenté entre deux membres d'une même famille. Le degré de parenté ne se mesure pas de la même manière en droit civil et en droit canon.
•  - Voir aussi Dispenses de consanguinité.
•  - Selon le droit canon, le degré de parenté se trouve en comptant le nombre de générations séparant l'ancêtre commun
•  Denier - Ancienne monnaie égale à la 12e partie d’un sou ou la 240e partie d’une livre.
•  Denier vingt (au) - Au taux d’intérêt de 5% (soit 1 denier d’intérêt pour 20 deniers de capital). 
•  Dénombrement - Recensement de la population à un moment donné et pour un territoire donné.
•  Dépôt - Action de déposer des archives. C'est aussi le lieuoù sont conservées les archives.
•  Descendance - Ensemble des personnes issues d'un individu ou d'uncouple (Enfants, petits - enfants, ...).
•  Dîme - Impôt égal en principe à la dixième partie de la récolte et perçu par l’église jusqu’en 1789.
•  Dispenses de consanguinités - Lorsque les époux étaient parents, ils devaient demander à l’évêque une dispense de consanguinité avant de pouvoir se marier. Voir aussi Implexe
•  Doléance - Plainte adressée à une personne.
•  Douzain - Ancienne monnaie d’argent française frappée dès François Ier et valant 12 deniers = 1 sou.
•  Droit de Mainmorte - Droit qui permettait à un seigneur d’hériter d’une personne serve décédée sur ses terres sans descendance directe ou sans co-diviseur.
•  Duc - Titre de noblesse le plus élevé après celui de prince.


E.


•  Echevin - Magistrat municipal élu (sous l’ancien régime).
•  Ecu - Ancienne monnaie de compte valant 64 sous.
- Ancienne monnaie d’argent française d’une valeur de 3 livres ou plus rarement 6 livres.
•  Ecuyer - Titre le plus bas dans l’échelle de la noblesse.
•  Empan - Ancienne mesure de longueur dont la valeur correspondait à l’écartement maximum des extrémités du pouce et de l’auriculaire, soit de 22 à 24 cm suivant les individus.
•  Emphytéose - Contrat de bail de longue durée portant sur un immeuble (18 ans au moins et 99 ans au plus), par lequel le preneur (emphytéote) reçoit un droit réel de jouissance susceptible d’hypothèque, moyennant une redevance (appelée canon emphytéotique) qui échappe aux règles du fermage.
•  Endogamie - Mariage entre individus appartenant à un même groupe social, à la même famille ou originaires du même lieu.
•  Enfeu - Tombe encastrée dans l'épaisseur du mur d'un édifice religieux.
•  Enregistrement - Inscription sur un registre public des actes notariés.
•  Enté - Lié à une famille par les femmes.
•  Exogamie - Contraire d’endogamie (voir ce mot).


F.


•  Fabrique - Assemblée chargée de l’administration temporelle del’église paroissiale, de l’entretien du presbytèreet du cimetière et composée de membres de droit (curé ou maire) ainsi que de membres élus ou nommés. Les fabriques étaient composées d’une assemblée délibérante (le conseil ou général de fabrique) et d’un organe exécutif (le bureau des marguilliers). Elles ont été supprimées en 1905 sauf en Alsace.
•  Faire-part - Lettre ou billet qui annonce un événement familial : naissance, baptême, mariage, décès...
•  Fermage - Contrat de location qui permet à un exploitant de disposer d’une terre moyennant une redevance dont lemontant est forfaitaire.
- Loyer versé à un propriétaire par un paysan (fermier) qui exploite une propriété rurale sous le contrat du même nom.
•  Fermier général - Personne riche qui, sous l’ancien régime, réglait au Roi une somme fixée représentant les impôts dus par
les sujets de sa circonscription et qui, dans un deuxième temps, se chargeait de leur recouvrement, avec bénéfice évidemment.
•  Feu - Sous l'ancien régime (avant la Révolution), cela désignait l'ensemble des personnes vivant sous le même toit et se réunissant donc le soir autour du feu. Le feu ne comprend donc pas seulement la famille nucléaire maisaussi les
domestiques... Les recensements se faisaient par feu et non par personne.
•  Fideicommis - Clause qu’un testateur insère dans son testament pour charger son héritier de restituer un ou plusieurs biens à une autre personne dans des cas prévus à des dates déterminées.
•  Fidejusseur - Personne se portant caution.
•  Fief - Terre noble qu’un vassal tenait d’un seigneur contre certaines redevances et obligations, notamment le service de l’ost, celui d’assistance dans l’administration de la justice, des aides ou subsides à verser pour la libération du seigneur s’il était fait prisonnier… ainsi que serment de fidélité.
•  Filiation - Lien de parenté unissant ascendants et descendants.Une filiation peut être agnatique ou cognatique. Voir aussi ces mots.
•  Fonds - Ensemble des documents d'archives conservés dans undépôt, des livres conservés dans une bibliothèque…
•  Formariage - Mariage contracté par un serf, sans la permission de son seigneur, avec une personne franche.
- Mariage contracté entre 2 personnes serves appartenant à des seigneurs différents. Le formariage était en principe interdit. Toutefois, contre le paiement d’une redevance, l’Eglise et les seigneurs l’acceptaient.
•  Franc, franche - Libre, affranchi, par opposition à serf.
-Exempt d’impôt, de charges.
•  Franc-alleu - Voir alleu
•  Franc-fief - Héritage noble, féodal ou allodial.
- Droit payé par un roturier possédant un fief noble.
•  Fratrie - Ensemble des frères et sœurs d’unepersonne.
 
G.


•  Gabelle - A l’origine : impôt indirect quelconque.
- Impôt spécifique indirect sur le sel. Comme l’Artois, le Cambrésis, la Flandreet, le Hainaut, la Bretagne était un pays de franche gabelle, c’est-à-dire qu’elle n’était pas soumise à la gabelle.
•  Général de fabrique – Conseil de fabrique (voir ce mot). Il était généralement composé de 12 paroissiens dont le ou les marguilliers, le recteur, le sénéchal et le procureur fiscal.
•  Génération - Chacun des degrés successifs d'une filiation : Génération 1 : l'enfant, génération 2 : les parents, génération 3 : les grands-parents... On évalue à 30 ans en moyennele temps qui sépare deux générations.
•  Germains - Personnes ayant un même père et une même mère. Les cousins germains ont au moins un grand - père ou une grand-mère en commun.
•  Grosse -

1 – Douze douzaines de certaines marchandises.
2 – Expédition (copie) d’un acte notarié ou d’un jugement revêtue de la formule exécutoire et remise aux parties.
•  Gruerie - Tribunal compétent pour juger les délits forestiers.
- Droit perçu sur les ventes de bois par le Roi et par certains seigneurs lorsque ces ventes se déroulaient dans leurs forêts.
•  Gruyer - Officier chargé de l’administration des bois et des étangs.
- Officier qui siégeait dans les tribunaux compétents pour juger les délits forestiers.
- Seigneur qui avait le droit de percevoir des droits de gruerie.


H.


•  Héraldique - Science des blasons et des armoiries.
•  Hobereau - Gentilhomme de petite noblesse qui vit à la campagne dans ses propriétés.
•  Hoirs - Héritiers directs. On trouve la mention sans hoirs ou s.h. dans des généalogies ce qui signifie que lapersonne n'a pas d'enfants. Voir aussi postérité.
•  Homogamie - Mariage entre individus de même niveau social.


I.


•  Illégitime - Né hors mariage.
•  Implexe - C'est le rapport entre le nombre théorique des ancêtres et leur nombre réel. Voir aussi dispenses de consanguinité.
•  Impunissement d'aveu est le droit exercé par le seigneur (en l'occurrence l'évêque de Vannes) de refuser un aveu considéré comme inexact ou incomplet et qui, en conséquence, oblige le vassal à présenter un nouvel aveu corrigé.
•  Index - Table alphabétique des noms cotés dans un ouvrage ou un ensemble de documents.
•  Insinuation - Inscription sur les registres du greffe du bailliage de la teneur essentielle des actes rédigés par les notaires.
•  Insinuations ecclésiastiques - Enregistrement auprès de l'officialité du diocèse, des acres touchant les affaires ou les personnes ecclésiastiques ainsi que les dispenses matrimoniales (consanguinité, dispenses de bans)
•  Intestat - Décédé sans testament.
•  Inventaire - Ouvrage qui analyse un fond d'archives et permet del'exploiter plus facilement.
•  Inventaire après décès - Dénombrement de tous les biens meubles et immeubleslaissés par un défunt et constituant sa succession. On trouve ces documents dans la série Baux archives départementales.


J.


•  Jacent - Qui n’a pas de propriétaire connu, ou dont la propriété n’est pas revendiquée.
•  Journalier, - ière - Personne qui travaille pour autrui à la journée.
•  Jureur - Prêtre qui, sous la Révolution, a prêté serment à la constitution civile du clergé.
•  Juveigneur - En Bretagne, dans la noblesse, le juveigneur est uncadet sans distinction d'ordre de naissance. L'article 330
de la Coutume de Bretagne dit aussi que c'est une des formes de tenue noble des terres (juveigneurie),à titre de fief et à charge de la foi et de l'hommage : "une des formes de tenue noble est la tenue du juveigneur d'aîné en partage et ramage qui est du puîné vassal, ou des descendants de lui,à son frère aîné Seigneur, ou descendants dudit aîné".


L.


•  Laboureur - Paysan qui possédait au moins un animal de trait et une charrue.
•  Lettre de cachet - Ordre du Roi, fermé d’un sceau, et ayant généralement pour objet l’emprisonnement ou l’exil d’une personne.
•  Liard - Menue monnaie valant le quart d’un sou.
•  Liasse - Unité de conservation d'archives.
•  Lignage - Ligne directe qui lie une personne à son ancêtre. On dit encore lignée ou ligne.
•  Livre de raison - Livre de compte ; journal tenu par une personne relatant les événements familiaux.
•  Livret de famille - Document délivré lors du mariage où sont notés les renseignements relatifs à l'état civil.
•  Livret militaire - Document délivré lors du service militaire.
•  Lods et ventes - Acte par lequel un seigneur approuvait la vente d’une terre de son fief.
- Redevance due par l’acquéreur de la terre ainsi vendue à l’occasion de la mutation.


M.


•  Mainmorte - Etat des vassaux qui ne pouvaient disposer de leurs biens.
- Biens de mainmorte : biens inaliénables des personnes mainmortables telles que congrégations, hospices, communautés religieuse…
- Droit de mainmorte : droit de succession du seigneur sur les biens de ses serfs et de ses vassaux.
•  Maison - Famille, s'emploie uniquement pour la noblesse.
•  Majorité - D’après la législation royale (Ordonnance de Blois 1579) et jusqu’à la loi du 20 septembre 1792.
- Age nubile : 12 ans pour les filles, 14 ans pour les garçons.
- Majorité matrimoniale : 25 ans pour les filles,30 ans pour les garçons.
- Majorité civile : 25 ans.
•  Mandement - Circonscription territoriale sur laquelle un seigneur exerçait son pouvoir de haute justice.
- Ecrit au moyen duquel un évêque donne des ordres, des instructions à ses diocésains.
•  Marguiller - Membre de la fabrique, voir ce mot.
•  Marquis - Titre de noblesse situé entre comte et duc.
•  Matronyme - Nom de famille transmis par la mère. Voir aussi Patronyme.
•  Mention marginale - Inscription faite en marge d'un acte d'état civil indiquant le contenu d'un autre acte.
•  Métayage - Contrat par lequel un propriétaire (le bailleur) apporte une terre, des bâtiments, des machines, un cheptel tandis qu’un locataire (le métayer) fournit son travail, celui des membres de sa famille et une proportion plus ou moins grande du capital d’exploitation, les fruits (au sens juridique du mot) étant partagés entre les deux. Le métayage est également appelé « bail à fruits » ou « bail à colonat paritaire ».
  Minute - Original d'un acte notarié.
•  Mode de Bretagne, (à la) - Voir cousin issu de germain.
- Parents au 3e ou 2e degré.
•  Monitoire, lettre - Lettre d’un juge ecclésiastique parfois publiée aux prônes des messes du dimanche et enjoignant les éventuels témoins d’un crime ou attentat à révéler ce qu’ils ont vu sous peine d’excommunication.
•  Monnaie :
Livre : unité monétaire qui se divise en sol (sou) et deniers
1 livre = 20 sols ou sous
1 sol = 12 deniers
Les unités de base étaient la livre, le sol et le denier, ces deux dernières étant des subdivisions dela livre : 20 sols
équivalent à une livre, 12 deniers font un sol (donc1 livre = 20 sols = 240 deniers).
•  Montre d’armes - Revue de troupes au cours de laquelle on a souvent établi des états nominatifs des soldats.


N.


•  Nantissement - Contrat par lequel un débiteur remet une chose à son créancier pour sûreté de la dette.
•  Nobiliaire - Ouvrage recensant les familles nobles.


O.


•  Olographe - Acte écrit, daté et signé de la main même de l’auteur de l’acte (par opposition à « notarié »).
•  Ondoiement - Baptême réalisé d'urgence en l'absence d'un ecclésiastique, lorsque l'on craint le décès de l'enfant.
•  Onomastique - Etude de l’origine, de la signification des noms propres, des personnes ou des lieux. Elle se divise en deux branches : l’anthroponymie et la toponymie (voir ces mots).


P.


•  Paléographie- Étude des écritures anciennes.
•  Panage - Droit que le paysan du moyen-âge payait au propriétaire d’une forêt pour pouvoir laisser les porcs y aller à la
glandée.
•  Parentèle - Ensemble des parents vivants d'un individu à un moment donné.
•  Paroisse - Territoire soumis à l'autorité spirituelle d'un curé.
•  Patronyme - Nom de famille transmis par le père. Voir aussi Matronyme.
•  Péage - Droit perçu par les seigneurs au passage d’un pont ou d’une route.
•  Plumitif - Registre sur lequel le greffier d’un tribunal inscrit les faits importants d’une audience ainsi que les décisions, pour
valoir procès - verbal.
•  Postérité - Ensemble des descendants d'une personne. Lorsque lapersonne n'a pas de descendants, on indique "sans
postérité" ou "s.p.". Voir aussi Hoirs.
•  Pouillé - Acte manuscrit donnant la liste des biens et des bénéfices ecclésiastiques d’une région, d’une province, d’un
royaume.
•  Prévôt - Officier royal ou seigneurial qui percevait dans sacirconscription certains revenus, exerçait certains pouvoirs
administratifs et militaires, et rendait la justice. Ils furent progressivement supplantés par les baillis et sénéchaux.
•  Prieuré - Communauté religieuse dirigée par un prieur ou une prieure, par extension territoire possédé par cette
communauté.
•  Primogéniture - Aînesse – Droit de primogéniture = droit d’aînesse.
•  Prince - Titre de noblesse le plus élevé.
  Prise de corps - Action d’arrêter une personne dans le but de la juger.
•  Procureur d’office - Personne qui représente le ministère public près d’une moyenne ou basse justice seigneuriale.
•  Procureur fiscal - Représentant du ministère public près d’une haute justice seigneuriale.
•  Procureur général - Représentant du ministère public près d’une cour d’appel, de la cour de cassation ou de la cour des
comptes.
•  Prône - Annonces, publications effectuées au cours de la messe du dimanche.
•  Publication - Lecture solennelle d’actes dont le contenu doit être porté à la connaissance de tous.
•  Puîné - Né après. On parle par exemple d'un frère puîné. Voir aussi Hoirs et Benjamin.


Q.


•  Quartier - Mot ancien synonyme d'ancêtre.


R.


•  Recensement - Opération administrative qui consiste à dénombrer une population. Ces documents apportent de nombreux renseignements concernant les familles. Jusqu'au 18e siècle, les recensements sont faits par feu.
•  Réfractaire - Prêtre qui, sous la Révolution, a refusé de prêter serment à la constitution civile du clergé.
•  Registres paroissiaux - Registres de la paroisse dans lesquels étaient indiqués les baptêmes, mariages et sépultures,
également appelés registres de catholicité. Voir aussi BMS.
•  Réhabilitation de mariage - Nouveau mariage célébré par l’Eglise entre deux personnes qui avaient été mariées ensemble
une première fois et qui avaient vu leur union annulée à la suite de la connaissance tardive d’un empêchement dirimant
(parenté biologique, spirituelle…)
•  Rôle - Liste par paroisse des habitants soumis à un impôt direct ainsi que des sommes dues par chacun.
•  Roturier - Personne qui n’est pas noble.


S.


•  Sarrasin - Blé noir.
•  Sénéchal - Voir bailli.
•  Sénéchaussée - Territoire sur lequel le sénéchal exerçait sa juridiction.
•  Serf, serve - Personne attachée à la terre qu’elle cultive par un lien avec son seigneur.
•  Servis - Voir cens.
•  Sieur - Titre d’honneur affecté autrefois aux bourgeois, marchands aisés, rentiers.
•  Solle (Sole) - Pièce de bois servant d’appui
•  Sommation respectueuse - Acte par lequel un enfant majeur somme ses parents à consentir à son mariage. On dit aussi acte respectueux.
•  Sosa - Numéro que l'on attribue à un ancêtre.
•  Sources - Documents consultés pour l'établissement d'une généalogie ou d'une histoire familiale.
•  Succession en déshérence - Succession qui ne peut être recueillie en raison de l’absence d’héritiers connus.
•  Surnom - Jusqu'à la révolution ; le terme "surnom" correspondait à notre "nom de famille" actuel. Il ne s'agit pas au sens premier d'un sobriquet puisqu'il englobe toutes les formes patronymiques (nom de personne, nom de lieu, nom de métier,
sobriquet). A l'origine, les clercs inscrivaient ce complément de nom légèrement au-dessus du nom de baptême, pour ne
pas le confondre avec ce dernier.


T.


•  Table décennale - Registre récapitulatif des actes d'état civil classés par ordre alphabétique sur une période de dix ans.
•  Taligot - (n.m.) Tasseau de bois sec, taillé en queue d'aronde et noyé dans la maçonnerie, et sur lequel on fixe une autre
pièce. Syn. Tasseau d'ancrage
•  Taille - Impôt sur le revenu ou sur la propriété levé sur les roturiers.
•  Tenancier,  -  ère  - Personne  qui  cultivait  moyennant  diverses  redevances  une  terre  en  roture  et  dépendante  d’un  fief.
- Fermier d’une petite exploitation qui dépendait d’un domaine plus important.
•  Terrier - Etat descriptif des biens et droits d’un seigneur àune date donnée.
•  Toponymie - Etude étymologique des noms de lieux.
•  Trève - Subdivision de paroisse appelée aussi succursale ou fillette. Terme propre à la Bretagne.
 
U.


•  Usufruit - Droit d’user, de jouir d’une chose dont un autre, appelé nu - propriétaire, a la propriété, à la charge toutefois d’en conserver la substance. L’usufruit se compose de deux éléments, l’usage (usus) de la chose, et le droit d’en percevoir les fruits (fructus).
•  Usuel - Ouvrage de consultation courante mis à la disposition des lecteurs dans un dépôt d'archives ou une bibliothèque.
•  Usurier - Personne qui prête à usure, c’est-à-dire à un taux supérieur au taux maximum fixé par la loi.
•  Utérin - Parent du côté maternel. Deux enfants nés d'une même mère mais de pères différents sont dits frères utérins. Voir aussi Consanguin.


V.


•  Vaine pâture - Droit de faire paître des animaux sur les terres naturelles non clôturées appartenant a autrui, après récolte.
Par extension, les terres sur lesquelles ce droit s’exerce.
•  Vicomte - Titre de noblesse intermédiaire entre celui de baron et de celui de comte.
•  Viduité - Veuvage des femmes. Délai de viduité : délai qu’une femme veuve ou divorcée doit respecter avant de pouvoir se remarier.
•  Voyer - Fonctionnaire chargé de l’entretien de la voirie.


X.


•  Xénogamie - Synonyme d’endogamie (voir ce mot).

Realisation G.I.I.M. Bazacle